Nous sommes tous faits ainsi :je n’ai pas envie, pas maintenant, je verrai plus tard…

J’ai souvent rencontré ce type de situations et -moi-même vivant seule avec un statut de retraitée et une légère paralysie gauche, j’aurais pu tomber dans cette posture aussi.

Toutefois et merci les bénéfices de mon accident, je mets à profit les apprentissages et les conseils dispensés pour :

  • Dresser la liste de ce que j’ai à faire
  • Indiquer un ordre de priorité (numéro, voire heure)
  • Ressentir mon état d’être (fatigue, disponibilité, humeur)
  • Planifier

Et commencer à attaquer si possible :

    • Ce qui me motive le moins (ce sera fait)
    • Je hiérarchise le reste en estimant le temps nécessaire dont je dispose
    • J’évite de me disperser avec les sollicitations et notifications diverses (mails, sms)
    • Je fais
    • Je rature au fur et à mesure les tâches réalisées avec un sentiment de satisfaction
    • Bien souvent, j’ai réalisé que l’idée même d’avoir un nombre important de tâches rébarbatives me réclamait un effort considérable et ….  me décourageait facilement.
      • J’évalue alors les conséquences probables de la non réalisation de ces tâches :
        • Qu’est-ce que j’encoure ?
        • Pourrai-je les reporter et jusqu’à quand ?

      Ecrire, ressentir son état,, planifier et se lancer, voilà le conseil du jour !

      Même imparfait, le travail sera fait …….

      Ca peut être aussi très valorisant de faire le choix en toute conscience de reporter à un moment opportun : ce sera décidé et pas subi !

Photo de profil de Francine Cazin

J'accompagne les étudiants dans la rédaction de leurs documents d'étude et dans leur soutenance, j'aide les créateurs ou repreneurs d'entreprises et je facilite le dénouement de situations diverses en tant que coach professionnel.

Francine Cazin

Laisser un commentaire

Publications similaires